Votre panier est vide
Nos experts au 02.51.62.66.16
meilleures offres

Pompe hydraulique

Une pompe hydraulique transforme de l'énergie mécanique (la prise de force du tracteur en direct ou avec un cardan) en énergie hydraulique (un débit d'un fluide). La pompe est la base première d'un circuit hydraulique. Dans les machines mobiles, agricoles, travaux publics ou manutention, les constructeurs montent deux technologies.

Pompe hydraulique à engrenages

La pompe à engrenage est la plus répandu dans les machines mobiles car la plus économique. Elle possède en général deux engrenages animés par un axe d'entraînememnt externe. Le Volume compris entre les engrenages est comprimé et évacué en fonction de la géométrie interne de la pompe. Ce volume évacué par tour complet (360°) est nommé la cylindrée de la pompe, compris en général entre 1 et 250 cm3. Le débit est égal à la cylindrée multiplié par la vitesse de rotation de l'axe d'entrainement. La pression hydraulique dépends du récepteur hydraulique : vérins ou moteurs; la pression maximum dépends du jeux et de l'étanchéité entre les engrenages, en générale 210 bars. La pompe à engrenage se lubrifie avec une petite quantité d'huile prélevée côté basse pression. Ces dernières années, les fabriquants de pompes ont accomplis de très importants progr portant sur la fiabilité, le bruit et la pression, grâce à des engrenages hélicoïdaux, des profils de dents plus précis, des aciers de meilleurs qualité et usinés plus précisement. L'usure d'une pompe à engrenages se repère à la baisse de pression progressive dûe à l'usure des extrémités des engrenages. Une chute d'activité de la pompe, soit en pression, soit en volume provient presque toujours d'un défaut de filtration du circuit hydraulique

Pompe hydraulique à piston

De conception plus complexe et couteuse que la première, la pompe à piston permet des pressions plus élevées, 350 bars sur les gros engins et plusieurs milliers de bars dans l'industrie; surtout utilisée dans les gros matériels de travaux publics, sont usage se répand dans les machines agricoles. Des pistons coulissent dans une chambre étanche et repousse le fluide admins par un clapet et une soupape; deux technologies sont répandues :

  1. pompe à piston axiaux, piston parallèle à l'axe de transmission,
  2. pompe à axes bisées ou pistons radiaux, piston entrainé par un arbre à cames.

Contrairement à la pompe à engrenages, elle permet une cylindrée variable, une pression supérieure, et une rénovation plus facile. Consulter SOCOMHY pour une rénovation complète, changement des segments, des axes, des chemises, ... des pistons. Encore plus que la première, elle est sensible à la pollution du circuit hydraulique.

Application des pompes hydrauliques

Très large gamme de pompe hydraulique pour une pression de 180 à 350 bars :

  1. remplacement de la pompe hydraulique d'origine du tracteur, interchangeable sur toutes marques de tracteur,
  2. pompe hydraulique à main,
  3. sur la prise de force du tracteur, ou sur un cardan, choisir une pompe agricole standard qui se monte avec un multiplicateur,
  4. sur une remorque, pour assurer une alimentation hydraulique autonome de 60 à 80 Litres/mn de la remorque à partir d'un cardan : compresseur remorque,
  5. sur un camion ou installation fixe, pour créer une alimentation hydraulique à partir du courant électrique 12,24,220 ou 380V : centrale hydraulique.
et aussi pompe hydrauliques à alimentation électrique.


Suivez-nous sur les réseaux sociaux Facebook Twitter Google+

Depuis 1985, SOCOMHY conseille en mécanique et hydraulique les agriculteurs, les entrepreneurs travaux publics et les mécaniciens. SOCOMHY dispose de plus de 23 000 références de pièces agricoles sur son site internet : pièces mécaniques, hydrauliques, pièces d'usure, montées sur les engins agricoles, travaux publics ou manutention.